DARIET Célestin Jean Marie

    Etat civil

    NomDARIET
    PrénomsCélestin Jean Marie
    Date de naissance14/09/1879
    Ville de naissanceSaint-Fulgent
    Dpt de naissanceVENDÉE
    Pays de naissanceFRANCE
    PèreDARIET Louis Aimé Jean
    MèreARNOU Marie Magdeleine
    Résidence de départLa Copechagnière (village de la Viollière)
    Département de départVENDÉE
    Pays de départFRANCE

    Informations militaires

    Classe1899
    Matricule recrutement1420
    Bureau de recrutementLa-Roche-sur-Yon
    Département de recrutementVENDÉE
    Pays de recrutementFRANCE
    Régiment mobilisation83e Régiment d'Infanterie Territorial (83e R.I.T.)
    Matricule au corps 13367
    GradeSoldat 2e Classe
    Dernier régiment83e Régiment d'Infanterie Territorial (83e R.I.T.)
    Matricule au corps 23367
    GradeSoldat 2e Classe

    Décès

    Date du décès29/10/1914
    Lieu du décèsEntre AUCHONVILLERS et SERRE
    DépartementSOMME
    PaysFRANCE
    SépultureDisparu
    CirconstancesTué à l’ennemi
    Date du jugement12/04/1921
    TribunalLa Roche-sur-Yon
    Département TribunalVENDÉE
    Pays TribunalFRANCE
    Date transcription jugement15/04/1921
    Ville transcription jugementLa Copechagnière
    Département transcription jugementVENDÉE
    Pays transcription jugementFRANCE

    Informations complémentaires

    Signalement: Cheveux et sourcils blonds, yeux bleus, front rond, nez large, bouche grosse, menton rond, visage ovale, taille 1,73 M ; Profession : cultivateur ; Inscrit sous le N° 46 de tirage dans le canton de Saint-Fulgent (Vendée) ; Propre au service actif, dispensé ayant un frère présent sous les drapeaux (art. 21 § 59) ; Appelé à l'activité le 14 novembre 1900 au 93e Régiment d'Infanterie (93e R.I.), arrivé au corps ledit jour, matricule n° 2096, soldat de 2e Classe ; Passé dans la disponibilité le 14 septembre 1901 ; Certificat de bonne conduite accordé ; Passé dans la réserve de l'armée active le 1er novembre 1903 ; A accompli dans le 93e Régiment d'Infanterie (93e R.I.) une 1ère période d'exercices du 27 août au 23 septembre 1906, puis une 2e période d'exercices du 24 septembre au 10 octobre 1908 ; Changement de résidence le 25 mai 1911 à La Copechagnière (Vendée), village de La Viollière ; Passé dans l'armée territoriale le 1er octobre 1913, affecté au 83e Régiment d'Infanterie Territorial, matricule n° 3367 ; Rappelé à l'activité par décret de mobilisation générale du 1er août, arrivé au corps le 04 août 1914, soldat de 2e Classe ; Mort pour la France du 09 au 10 septembre 1914 à ... (erreur de transcription de date ?? du 09 au 10 octobre 1914) ; Tué à l'ennemi, décès fixé au 29 octobre 1914 par jugement déclaratif de décès rendu le 12 avril 1921 par le tribunal civil de La Roche-sur-Yon (Vendée), transcrit le 15 avril 1921 sur les registres de la mairie de Dompierre (Vendée) (erreur de transcription de lieu, mairie de La Copechagnière (Vendée) (source fiche matricule) ; Présumé inhumé dans la Nécropole Nationale d’ALBERT (Somme) (source : lettre du Service des Sépultures Militaires de la Somme du 29 septembre 2003) ; Décoration : Médaille militaire, attribution de la Croix de Guerre 1914-1918 avec étoile de bronze "Brave soldat. A fait vaillamment son devoir dès les premiers combats de la campagne. Tombé glorieusement pour la France, le 10 octobre 1914, à Bailleulval (Pas-de-Calais). A Paris le 19 octobre 1919, signé Georges CLEMENCEAU ; Citation : Cité à l'Ordre du corps d'armée, extrait de l'ordre général N° 114, "Le 83e Régiment Territorial d'Infanterie, commandé par le Colonel Scherbeck, a fait preuve de la plus belle tenue au feu, pendant les attaques des 25, 26 et 27 septembre. Grâce à son esprit de devoir et de dévouement, grâce à la valeur militaire de son Colonel, de ses officiers, de ses cadres et de ses hommes, le Régiment a pris la part la plus active aux reconnaissances et aux attaques dans un secteur difficile et très exposé". Au P.C. le 3 octobre 1915, signé le Général DUMAS, Commandant le 17ème Corps d'Armée (source : CAPM de Pau, Ministère des Armées en date du 15 avril 2019) ; Notre action, descendants de Célestin, est de proposer un dossier afin que la date et le lieu de son décès soient rectifiés par le Ministère des Armées et le Tribunal de Grande Instance de La Roche-sur-Yon (Vendée) au 10 octobre 1914 à Bailleulval (Pas-de-Calais). Ensuite, son nom sera gravé sur "l'Anneau de la mémoire" de Notre Dame de Lorette à Ablain-Saint-Nazaire (Pas-de-Calais) ; Marié avec Henriette Marie Augustine CARTRON à Saint-Fulgent (Vendée) le 21 février 1911, 2 enfants

    Documents