CARTRON Ferdinand Célestin Baptiste

    Etat civil

    NomCARTRON
    PrénomsFerdinand Célestin Baptiste
    Date de naissance03/11/1877
    Ville de naissanceVendrennes au hameau de la Guierche
    Dpt de naissanceVENDÉE
    Pays de naissanceFRANCE
    PèreCARTRON Jean François
    MèreTRICOIRE Jeanne Célestine
    Résidence de départChavagnes-en-Paillers
    Département de départVENDÉE
    Pays de départFRANCE

    Informations militaires

    Classe1897
    Matricule recrutement772
    Bureau de recrutementFontenay-le-Comte
    Département de recrutementVENDÉE
    Pays de recrutementFRANCE
    Régiment mobilisation84e Régiment d'Infanterie Territorial (84e R.I.T.)
    Matricule au corps 12579
    GradeSoldat 2e Classe
    Dernier régiment337e Régiment d'Infanterie (337e R.I.)
    Matricule au corps 22630
    GradeSoldat 2e Classe

    Décès

    Date du décès08/06/1916
    Lieu du décèsferme de Thiaumont
    Lieu du décès (suite)Fleury-devant-Douaumont
    DépartementMEUSE
    PaysFRANCE
    SépultureDisparu
    CirconstancesTué à l'ennemi
    Département TribunalAUTRE
    Pays TribunalFRANCE
    Date transcription jugement03/10/1916
    Ville transcription jugementChavagnes-en-Paillers
    Département transcription jugementVENDÉE
    Pays transcription jugementFRANCE

    Informations complémentaires

    Signalement : cheveux châtains, sourcils châtains, yeux gris, front ordinaire, nez moyen, bouche moyenne, menton rond, visage ovale, taille 1,66 M ; Profession : cultivateur ; Inscrit sous le n° 17 de tirage dans le canton des Herbiers (Vendée) ; Bon ; Incorporé au 35e Régiment d'Artillerie (35e R.A.) à compter du 16 novembre 1898, arrivé au corps ledit jour, 2e Canonnier servant ; Réformé N°2 par la commission spéciale de Vannes le 03 décembre 1898, vision binoculaire inférieure à 1 1/2 ; Reconnu bon pour le service armé par le conseil de révision en 1914, visite des réformés, décret du 09 septembre 1914 ; Affecté au 84e Régiment d'Infanterie Territoriale (84e R.I.T.), arrivé au corps le 18 mars 1915, matricule N° 2579 ; Passé au 83e Régiment d'Infanterie Territoriale (83e R.I.T.) le 10 avril 1915, matricule N° 1854 ; Passé au 285e Régiment d'Infanterie Territoriale (285e R.I.T.) le 01 septembre 1915, matricule N° 3451 ; Passé au 84e Régiment d'Infanterie Territoriale (84e R.I.T.) le 08 février 1916, matricule N° 2630 ; Passé au 337e Régiment d'Infanterie (337e R.I.) le ?? ; Tué à l'ennemi le 08 juin 1916 à la ferme de Thiaumont (Meuse), avis ministériel du 23 juin 1916 (source : fiche matricule) ; Il n'a pas de Sépulture de guerre sur Mémoire des Hommes ; Si une information vient confirmer qu'il a été rapatrié dans le caveau familial, alors sa fiche sera supprimée ; Acte de décès du soldat de Ferdinand CARTRON Mort pour la France à neuf heures du matin par balle, dressé le 25 juin 1916 à onze heures du matin à Chardogne (Meuse) par le Sous-Lieutenant André METEYER sur la déclaration de Pierre GUILLOU, infirmier, et de Benjamin BILLAUD, soldat, conformément à l'article 77 du Code civil, "nous nous sommes transporté auprès de la personne décédée et assuré de la réalité du décès qui n'a pu être constaté par l'Officier d'état civil, celui-ci ne se trouvant pas sur les lieux". Acte transcrit sur les registres de l'état civil de la mairie de Chavagnes-en-Paillers (Vendée) le 03 octobre 1916 ; Le J.M.O. du 337e R.I. consigne les pertes de la troupe du 08 juin 1916, 115 soldats tués, 149 blessés, 71 disparus (SHD_GR_26_N_755_2 vue 12) ; Le 08 juin 1916, 122 soldats du 337e Régiment d'Infanterie (337e R.I.) sont Morts pour la France et 21 ont une Sépulture de guerre (source Mémoire des Hommes) ; Marié avec Henriette Georgette Philomène GIRAUD le 08 juillet 1907 à Chavagnes-en-Paillers (Vendée), 5 enfants