BIHOES Jean François Marie

    Etat civil

    NomBIHOES
    PrénomsJean François Marie
    Date de naissance09/05/1880
    Ville de naissanceQuestembert
    Dpt de naissanceMORBIHAN
    Pays de naissanceFRANCE
    PèreBIHOES Mathurin Marie
    MèreQUIBAN Marie
    Résidence de départLa Vraie-Croix
    Département de départMORBIHAN
    Pays de départFRANCE

    Informations militaires

    Classe1900
    Matricule recrutement591
    Bureau de recrutementVannes
    Département de recrutementMORBIHAN
    Pays de recrutementFRANCE
    Régiment mobilisation1er Régiment d'Artillerie Colonial (1er R.A.C.)
    Matricule au corps 116872
    GradeSoldat 2e Classe
    Dernier régiment37e Régiment d'Infanterie Colonial (37e R.I.C.)
    Matricule au corps 206425
    GradeSoldat 2e Classe

    Décès

    Date du décès29/09/1915
    Lieu du décèsTahure
    Lieu du décès (suite)Sommepy-Tahure
    DépartementMARNE
    PaysFRANCE
    SépultureDisparu
    CirconstancesTué à l'ennemi
    Date du jugement13/11/1917
    TribunalVannes
    Département TribunalMORBIHAN
    Pays TribunalFRANCE
    Date transcription jugement03/12/1917
    Ville transcription jugementLa Vraie-Croix
    Département transcription jugementMORBIHAN
    Pays transcription jugementFRANCE

    Informations complémentaires

    Cheveux bruns, sourcils bruns, yeux marrons, front couvert, nez long, bouche moyenne, menton rond, visage rond, taille 1,62 M ; Profession : tailleur d'habits ; Inscrit sous le n° 5 de tirage dans le canton d'Elven ; Passé le 21 février 1915 au 7e Régiment d'Infanterie Colonial par voie de changement d'armes (décision ministérielle 7991 1/11 du 11-2-1915 (source fiche matricule) ; Pas de sépulture de guerre sur Mémoire des Hommes ; ; Passé au 37e Régiment d'Infanterie Colonial selon la fiche de militaire de Mémoire des Hommes, pas noté sur la fiche matricule ; Mort pour la France le 29 septembre 1915 pendant la bataille de la Champagne, ce jour-là les pertes du régiment sont de 35 tués, 6 officiers et 225 hommes de troupe blessés, 26 disparus ; Quant à la date du 20 octobre 1915, une erreur, le régiment était en repos à Auve du 18 au 25 octobre 1915 (source JMO - SHD GR 26 N 866/11 vues 58 et 59)