MOREAU Bénoni Marie Georges

    Etat civil

    NomMOREAU
    PrénomsBénoni Marie Georges
    Date de naissance07/04/1896
    Ville de naissanceSaint-André-Goule-d'Oie au hameau de La Jaumarière
    Dpt de naissanceVENDÉE
    Pays de naissanceFRANCE
    PèreMOREAU Victor Jean François
    MèreGIRARDEAU Marguerite Victoire Philomène
    Résidence de départSaint-André-Goule-d'Oie
    Département de départVENDÉE
    Pays de départFRANCE

    Informations militaires

    Classe1916
    Matricule recrutement306
    Bureau de recrutementLa Roche-sur-Yon
    Département de recrutementVENDÉE
    Pays de recrutementFRANCE
    Régiment mobilisation6e Régiment de Génie (6e R.G.)
    Matricule au corps 18533
    GradeSapeur 2e Classe
    Dernier régiment263e Régiment d'Artillerie de Campagne (263e R.A.C.)
    Matricule au corps 29097
    GradeBrigadier

    Décès

    Date du décès12/06/1918
    Lieu du décèsRessons-le-Long
    Lieu du décès (suite)combat du hameau du Chêneux
    DépartementAISNE
    PaysFRANCE
    SépultureDisparu
    CirconstancesTué à l'ennemi
    Département TribunalAUTRE
    Date transcription jugement30/08/1918
    Ville transcription jugementSaint-André-Goule-d'Oie
    Département transcription jugementVENDÉE
    Pays transcription jugementFRANCE

    Informations complémentaires

    Signalement : cheveux blonds, sourcils, yeux jaunes, front large, nez fuyant, bouche, menton, visage large, taille 1,76 M ; Profession : cultivateur ; Célibataire ; Inscrit sous le n° 100 de la liste du canton de Saint-Fulgent (Vendée) ; Incorporé au 6e Régiment du Génie (6e R.G.) à compter du 08 avril 1915, arrivé au corps ledit jour, matricule n° 8533, sapeur 2e Classe ; Maintenu sous les drapeaux en vertu du décret de mobilisation générale du 01 août 1914 ; Passé au 28e Régiment d'Artillerie (28e R.A.) le 01 septembre 1916, arrivé au corps ledit jour, matricule n° 7091, 2e Canonnier ; Parti aux armées le 01 septembre 1916 ; Passé au 53e Régiment d'Artillerie (53e R.A.) le 01 avril 1917, arrivé au corps ledit jour, matricule n° 9097, 2e Canonnier ; Brigadier le 02 avril 1918 ; Passé au 263e Régiment d'Artillerie de Campagne (263e R.A.C.), 48e Batterie ; Passé dans la réserve de l'armée active le 10 avril 1918 ; Mort pour la France, tué à l'ennemi le 12 juin 1918 au combat de Chêneux (Aisne), avis officiel de décès E. P. n° 14209 A du 26 juin 1918 (source : fiche matricule) ; Acte de décès du Brigadier Bénoni MOREAU, inhumé au cimetière de Cuise-Lamotte (Oise), dressé le 12 juin 1918 à seize heures à Chêneux (Aisne) par Marie Jacques François FOUGERE, chef d'escadron, Commandant le 3e groupe du 263e Régiment d'Artillerie de Campagne (263e R.A.C.), sur la déclaration de Jules CONAN, maréchal des logis chef, et de Eugène POTET, maréchal des logis fourrier, transcrit sur les registres de la mairie de Saint-André-Goule-d'Oie (Vendée) le 30 août 1918 (source : acte de décès, Archives de Vendée) ; Il n'a pas de Sépulture de guerre sur Mémoire des Hommes ; Si une information vient confirmer qu'il a été rapatrié dans le caveau familial ou qu'une Sépulture militaire existe, alors sa fiche sera supprimée ; Il n'existe pas de JMO du 263e Régiment d'Artillerie de Campagne (263e R.A.C.) de la 48e Batterie (source Mémoire des Hommes) ; Le 12 juin 1918, 7 soldats du 263e Régiment d'Artillerie de Campagne (263e R.A.C.) sont Morts pour la France et aucun a une Sépulture de guerre (source Mémoire des Hommes)